Vous êtes ici : Accueil FRRecherche

  • Recherche,

Une équipe de l’IMRB lauréate de l’appel à projets « Recherche Hospitalo-Universitaire » en santé

Publié le 17 novembre 2015 Mis à jour le 3 décembre 2015
IDEA - Investissements d'avenir
IDEA - Investissements d'avenir
Date(s)

le 17 novembre 2015

Dans le cadre de l’appel à projets RHU édition 2014 du Programme d’Investissements d’Avenir PIA 2, le projet CARMMA, qui envisage d’explorer de nouvelles voies thérapeutiques autour des comorbidités de l’obésité, est l’un des quatre projets retenus en juillet 2015.

Le projet
Le projet CARMMA (CARdiac & skeletal Muscle alteration in relation to Metabolic diseases and Ageing : role of Adipose Tissue) permettra la mise en place de nouveaux outils de diagnostic et de prévention, ainsi que l’exploration de nouvelles voies thérapeutiques.
Il propose une rupture de concept dans la prise en charge de l’obésité et de ses comorbidités ; il repose sur l’hypothèse nouvelle que les comorbidités de l’obésité sont associées à une sénescence prématurée du tissu adipeux (TA).
Il est porté par la Professeure Geneviève Derumeaux au sein du Département Hospitalo-Universitaire « Ageing-Thorax-Vessels-Blood » (DHU A-TVB), qui cherche à répondre aux défis du vieillissement prématuré dans le cadre de pathologies cardiovasculaires, respiratoires, métaboliques et hématologiques.

L’objectif scientifique
L’objectif principal de CARMMA est de définir les mécanismes par lesquels la sénescence du tissu adipeux contribue à l’initiation et à la progression des comorbidités cibles de ce projet, que sont la cardiomyopathie métabolique et la sarcopénie. En effet ces complications grèvent lourdement la qualité de vie des patients obèses ainsi que leur pronostic vital.

Les questions posées
Chercheurs académiques et industriels seront associés étroitement dans le projet CARMMA pour répondre aux questions suivantes :
Définir la contribution de la sénescence du TA à la pathophysiologie des comorbidités de l’obésité en utilisant des modèles précliniques et des cohortes de patients étudiés par ce consortium,
Comprendre les mécanismes cellulaires responsables de sénescence du TA,
Identifier le rôle d’un dialogue entre TA, tissu cardiaque et musculaire (co-culture cellulaire),
Identifier les biomarqueurs circulants de sénescence permettant de détecter les patients obèses à risque de comorbidité et pouvant bénéficier de stratégie préventive,
Etablir la preuve de concept que la suppression de la sénescence du TA peut retarder le développement des comorbidités de l’obésité (modèles murins).

La structuration
Le projet CARMMA s’inscrit dans une stratégie de structuration double :
structuration du site de l’Hôpital Henri Mondor : il associe les DHU PePSY (neurosciences et psychiatrie/Professeur Frédéric Relaix) et VIC (Virus, Immunité, Cancer/Professeur Jean-Daniel Lelièvre),
structuration en cohérence avec les projets dans le domaine de la santé conduits en coopération par les Facultés de Médecine de l’UPEC et de l’Université Pierre et Marie Curie au sein du Collegium Galilée. Il associe en effet de nombreuses équipes de l’IHU ICAN (Professeur Karine Clément).

Les résultats préliminaires
Les résultats préliminaires se basent sur des cohortes existantes de sujets obèses et diabétiques. Les recherches s’appuient également sur des modèles pré-cliniques (animaux), transgéniques, spontanément protégés de la sénescence.

Le programme Recherche Hospitalo-Universitaire (RHU) en santé
Le programme RHU en santé finance des projets de recherche translationnelle (liant la recherche fondamentale et la recherche clinique), et associant les secteurs académique, hospitalier et les entreprises.

Quatre projets ont été retenus dans le cadre de ce premier appel d’offres RHU en santé, pour un montant total de 32,5 millions d’euros. Le jury international a choisi les projets retenus sur des critères de qualité scientifique et d’innovation, ainsi que sur leur potentiel en matière de retombées médicales et socio-économiques.
9 millions d’euros iront au projet CARMMA, sur cinq ans.

Un deuxième appel à projets RHU santé devrait être lancé prochainement.